Pourquoi optimiser son compte LinkedIn ?

Pourquoi optimiser son compte LinkedIn ?

Au niveau professionnel, l’importance des réseaux sociaux n’est pas qu’une question de tendance. Que ce soit pour élargir son réseau professionnel ou pour rechercher un nouveau poste, ils sont de nos jours absolument incontournables. De leur côté, les entreprises n’hésitent pas aussi à utiliser les réseaux sociaux pour faire connaitre leur structure, prospecter et accrocher de nouveaux clients. Parmi les réseaux sociaux professionnels, LinkedIn fait partie des incontournables. C’est ce qui explique que de multiples entreprises disposent d’un compte sur ce réseau social. Toutefois, il faudra user d’astuces pour optimiser son compte LinkedIn.

Pourquoi utiliser un compte LinkedIn pour votre entreprise ? 

Comme évoqué plus haut, LinkedIn est un réseau social professionnel où de nombreuses entreprises sont inscrites, d’où l’importance de se démarquer pour toucher le plus de monde.

En ayant un compte sur LinkedIn, vous bénéficierez d’une multitude d’opportunités qui vous permettront de faire de la prospection et de trouver de nouveaux clients. Cependant, pour pleinement en profiter, il est important de savoir comment s’en servir. Il faudra donc utiliser de façon correcte les outils qui sont mis à votre disposition. Parmi ceux-ci on retrouve l’optimisation du compte.

Pourquoi est-il nécessaire d’optimiser son compte LinkedIn ? 

La première impression compte énormément dans le monde des affaires.  Il est donc nécessaire d’optimiser votre compte LinkedIn car il est une vitrine de votre activité professionnelle.

Sous la forme d’un CV numérique, sur LinkedIn vous aurez la possibilité de détailler vos produits, vos offres, vos formations (que vous proposez déjà sur le site de Camille Lebert), vos expériences ainsi que vos compétences. Vous pourrez même y ajouter l’ensemble de vos recommandations et centres d’intérêts professionnels. Tous ces outils vous permettront de mettre un tant soit peu en valeur l’identité professionnelle de votre entreprise.

En un clic, vos contacts verront les principales informations résumées sur votre profil. Les lecteurs auront donc directement une idée précise de vos offres et de vos produits. Il est donc extrêmement bénéfique d’exploiter convenablement cette possibilité afin d’enrichir énormément votre profil :

  • • Recueil de recommandations de vos anciens clients. 
  • • Votre cv numérique et bien plus encore.

Avec plus de 244 millions de membres, vous avez donc à votre disposition, une pléthore de prospects. Dès lors que votre compte sera optimisé, vous serez bien plus visible et vous aurez plus de chance d’être recommandé par la plateforme. Profitez donc des atouts de LinkedIn pour augmenter votre chiffre d’affaires.

Comment écrire un article qui attire des clients et le placer en 1ère page de Google à coup sûr

Comment écrire un article qui attire des clients et le placer en 1ère page de Google à coup sûr

Le problème que je rencontrais                                                    

Comme beaucoup de personnes dans le blogging, j’écrivais des articles pour ma cible
(lecteurs) en espérant qu’ils rencontrent du succès. Mais je ne me préoccupais pas de
mesurer mon audience potentielle (nombre de personnes qui pourrait voir mon article) et de la possibilité d’atteindre la première page de Google. En gros, pour faire une analogie, je pilotais une voiture de course sur un circuit avec les yeux bandés sans savoir où j’allais.                                                        
Le problème est qu’on se lasse assez vite d’écrire des articles si personne ne les lit. Quoi de plus énervant que de passer des heures à écrire et transmettre son savoir ou sa passion et de n’avoir que le néant en retour ?                                                                                                                                                
C’est pour cela que je me devais de trouver une méthode à suivre qui fonctionne à chaque
fois pour avoir un résultat mesurable et reproductible.     
La méthode qui va vous être détaillée dans la suite de cet article va vous permettre de faire un bilan sur votre site internet (au niveau de sa construction, son réseau de liens et sa présence sur les réseaux sociaux). En fonction de ce résultat, vous allez pouvoir cibler des mots-clés où vous pourrez avoir des résultats et vous placer dans les premiers résultats de Google.

 

Les solutions qui ne fonctionnaient pas                                                                                                         
J’ai essayé d’écrire des articles en regardant les autres sites internet de ma catégorie. Le
problème avec cette méthode c’est que le site que l’on regarde n’est pas forcément au
même niveau que nous (par niveau, j’entends son positionnement SEO).
Par conséquent, s’il s’est bien positionné, ça ne sera pas forcément le cas pour nous. Si
votre site a un faible réseau de liens (c’est-à-dire que d’autres sites internet ont des liens qui pointent sur votre site) et que le site que vous regardez a un bien meilleur réseau, vous n’arriverez pas à avoir le même résultat que lui.                                                                                                                                 
J’ai aussi écrit des articles sans me soucier des mots-clés ciblés et sans mesurer la
possibilité d’atteindre la 1ère page. J’ai cru que les gens viendraient en masse visiter mon
site internet suite à la parution d’articles. Mais là également, ce n’était pas le cas. Alors
comment faire pour parvenir à avoir des visiteurs sur notre site ?

 

Le résultat auquel je suis parvenu                                                                                                         
Je suis arrivé à atteindre la 1ère page sur des mots-clés importants pour mon entreprise et
j’ai développé mon audience petit à petit à chaque nouvel article. Et le plus important, j’ai
acquis de nouveaux clients.

 

Comment je suis arrivé à être en 1ère page de Google avec mes mots-clés                                                                                                                                                                 
Ce fut un peu par hasard. J’avais écrit un article sur pannes matérielles fréquentes des    ordinateurs.Au bout d’un mois, l’article s’est classé en 1ère page de Google. Et maintenant,
il est le 1er résultat de la 1ère page. J’ai voulu comprendre comment j’ai pu arriver avec cet
article à prendre la première place du classement, alors que pour d’autres j’étais en 2ème ou
3ème page de Google.
S’en suivi des heures et des heures à rechercher sur internet les critères pris en compte par
Google pour placer un site par rapport à un autre. Même si Google ne nous donne pas tous
les secrets de son algorithme de classement, en observant les résultats de recherche pour
un mot-clé, on arrive à comprendre la logique de classement (à quelques rares exceptions
près). Dans la suite de cet article, je vais vous apprendre à l’aide de la méthode complète
détaillée, comment placer votre article dans les premiers résultats de Google.                                     
Vous verrez que contrairement à ce que fait la majorité des gens, nous allons faire l’inverse.
Au lieu d’écrire un article directement sur un sujet pour attirer nos lecteurs (en espérant
éventuellement qu’ils deviennent clients), nous allons partir des mots-clés les plus
recherchés par nos potentiels clients sur internet et étudier la possibilité de nous positionner
dessus. Si ces mots-clés sont accessibles pour notre site internet, nous rédigerons un
article.
Mais attention, là encore, il ne faut pas écrire un article de n’importe quelle façon. Il faudra
étudier le champ sémantique de notre mot-clé et établir un champ lexical qui donne du sens
à notre mot-clé, sans oublier l’optimisation technique de notre site internet (temps de
chargement, protocole https, respect des balises…).

 

Ma méthode détaillée pour atteindre la première page de Google                                               
Déterminer son autorité de domaine 
Pour pouvoir mesurer son site internet par rapport à un autre, Google utilise des centaines
de critères. Mais les plus importants sont le contenu (le texte) de la page et le réseau de
liens (les autres sites internet qui parlent de vous). On appelle ce critère l’autorité de
domaine (ou DA en abrégé).
Pour connaitre son DA (autorité de domaine), vous pouvez utiliser l’outil gratuit pour Google
Chrome de MOZ appelé la MozBar. Cette application existe aussi pour le navigateur internet
Firefox.
Une fois téléchargée et installée, il faudra vous créer un compte gratuit pour pouvoir l’utiliser.
Une fois installée, vous verrez dans le coin supérieur droit un carré avec un M écrit dessus.
Cliquez dessus pour activer l’extension MOZ.

 

 

Une fois activée, le carré devient bleu et donne des informations.

 

 

On voit donc que le site a https://bos-informatique.fr/ une autorité de domaine de 22
(DA) et une autorité de page de 29.
Cela permettra de voir si les mots-clés que l’on vise sont occupés par des sites ayant une
autorité de domaine proche du nôtre ou non. Si l’autorité de domaine des autres sites est
beaucoup plus élevée que la nôtre, mieux vaut choisir un autre mot-clé plus abordable.
Si on laisse activer l’extension MOZ lors d’une recherche Google, on a pour chaque résultat
son autorité de domaine et l’autorité de page. Très pratique pour déterminer la probabilité de se positionner sur un mot-clé également.

 

 

Trouver des mots-clés                                                                                                                                                                       
La première étape est de trouver des mots-clés sur ce que nous souhaitons mettre en avant
ou vendre comme une prestation de service ou autre chose. Pour vous donner une idée,
nous allons prendre un cas d’étude. Je vais prendre un mot-clé qui tourne autour de la
création de site internet car mon but est de vendre des sites internet.                                                                                               
Utilisation de l’outil UberSuggest                                                                                                                                                
Pour trouver nos mots-clés, nous allons utiliser le logiciel internet UberSuggest qui permet
de trouver des mots-clés et avoir un indicateur de difficulté pour se positionner sur Google.
Allez sur le site UberSuggest, puis tapez dans le champ de recherche « création de site
internet » (bien sûr, vous pouvez remplacer mon mot-clé par le vôtre pour l’appliquer à votre
domaine). Laissez la langue française, puis cliquez sur le bouton « chercher ». Le logiciel
recherche les informations à ce mot-clé.

 

 

On voit donc le résultat qui se compose comme ceci :
– Le volume de recherche (ici 8100) qui correspond au volume de recherche mensuelle
pour ce mot-clé.
– La difficulté SEO (ici 39) pour ce mot-clé dans la recherche organique (c’est à dire le référencement naturel)
– La difficulté Payant (ici 77) pour ce mot-clé si nous devions payer Google pour
pouvoir se positionner dessus.
– Coût par clic CPC (ici 9.32€), ce qui signifie qu’en moyenne les personnes dépensent
ce montant pour de la publicité Google Ads (publicité payante).                                                         
Un bref résumé en dessous nous indique que pour se positionner dessus c’est
moyennement difficile. Après c’est une simple estimation et cela dépend aussi de votre site
internet (optimisation du site internet, de votre autorité de domaine…).                                               
Ce qui est intéressant c’est le tableau qui est en dessous du graphique, nommé « idées de
mots-clés » qui résume des mots-clés proches de notre mot-clé principal, avec
éventuellement moins de concurrence (colonne SD pour la recherche organique).

 

 

Certes, il y a moins de recherches sur ces mots-clés (exemple 320 recherches mensuelles)
pour le mot-clé « création de site internet Lyon ». Par contre, ce mot-clé est environ deux fois
plus facile pour se positionner dessus (difficulté SEO à 20 au lieu de 39).                                           
En écrivant un article pour chaque mot-clé, vous pouvez vous placer sur chaque expression
en première page. On estime qu’un internaute sur deux clique sur le premier lien de Google,
c’est-à-dire que si un mot-clé est recherché 300 fois par mois, 150 personnes cliqueront sur
votre lien (soit 5 visiteurs par jour). Ce n’est pas énorme mais c’est bien quand on
commence, que notre site n’est pas encore trop connu et ne possède pas une haute autorité. 
En écrivant 10 articles à 5 visiteurs par jour pour un article, ça fait 50 personnes qui viennent
sur notre site chaque jour (soit 1500 visiteurs par mois).                                                                                                                        
Utilisation de l’outil Google Keyword Planner                                                                                                                                               
L’outil de planification de mot-clé Google Keyword Planner « Google Keyword » permet de
trouver des mots-clés avec le volume prévisionnel de recherche mensuelle (comme le
logiciel UberSuggest).
Pour pouvoir l’utiliser, il vous faudra créer un compte Google et créer une première
campagne.

 

 

Une fois un mot-clé renseigné dans l’outil, vous pouvez obtenir des mots-clés suggérés.
Ainsi, vous pourrez agrandir facilement vos mots-clés avec des mots-clés similaires.

 

 

Une fois vos mots-clés trouvés et la probabilité à se positionner dessus établie, vous devez
écrire un article.

 

Savoir reconnaître une opportunité de mots-clés                                                                                  
Pour savoir si oui ou non vous devez écrire un article sur un mot-clé, plusieurs paramètres
doivent être pris en compte.                                                                                                                                                                            
– L’autorité de domaine (DA)                                                                                                                                                                                    
A l’aide de l’outil MOZ (vu précédemment dans l’article), tapez votre mot-clé choisi dans le
moteur de recherche Google et regardez les premiers résultats. Si les 10 premiers sites ont
un domaine autority (une autorité de domaine) qui est supérieur à 2 ou 3 fois le vôtre
(exemple : vous êtes à 20 et les 1ers résultats sont à 60 ou plus), changez de mot-clé car
vous n’arriverez pas à vous positionner dessus.
Par contre, si votre site internet a un DA similaire ou approchant ceux des 1ers résultats de
Google, vous avez toutes les chances pour arriver dans les premiers résultats de Google
avec votre mot-clé.                                                                                                                                                                                               
– La Page autorité (PA):                                                                                                                                                                                             
La page autorité est un critère important également. Ce critère est représentatif de l’autorité
de la page sur votre site internet. Plus d’articles sur d’autres sites feront référence à votre
page, plus celle-ci aura d’autorité.
Si vous voulez que votre article obtienne une autorité de page plus importante, il faut qu’il
soit cité sur d’autres sites web.   
– La valeur sémantique du texte :                                                                                               
Lorsque l’on écrit un article sur un mot-clé, Google se sert de l’univers sémantique qui est
contenu dans votre texte.
Afin de présenter aux internautes un résultat correspondant au mieux à leurs critères de
recherche, Google cherche à connaitre le contenu de votre article pour savoir s’il correspond
à la recherche de l’internaute.
Comme un mot peut avoir plusieurs sens comme le mot SPA (qui peut représenter la
Société Protectrice des Animaux ou un SPA Jacuzzi), Google va interpréter les mots de
votre page pour voir si le vocabulaire utilisé va donner un sens plus précis au mot SPA. Si
avec le mot SPA, on parle d’animaux comme les chiens ou les chats, d’abandon et
d’adoption, on comprend de suite que l’on parle de la Société Protectrice des Animaux.
Par contre, si avec le mot SPA on parle d’eau, de relaxation, de détente, de jet à eau, de
chauffage, on comprend alors qu’il ne s’agit plus de la Société Protectrice des Animaux mais
du SPA Jacuzzi.
En conséquence, plus le vocabulaire utilisé dans notre article enrichit le sens de notre motclé,
plus Google accordera de l’importance à notre article en lui accordant une valeur
sémantique élevée.
L’outil 1.fr
Cet outil va nous permettre d’améliorer aux yeux de Google 😉 notre article. En utilisant des
mots-clés qui nous seront suggérés, la valeur sémantique de l’article va augmenter et
Google mettra plus en avant notre page.C’est pourquoi nous devons utiliser des outils comme 1.fr qui permettent d’améliorer notre
article.

 


En saisissant le lien de notre page web sur 1.fr, le logiciel nous sort des statistiques sur la
page comme le formatage du texte.

 


C’est ensuite le contenu de votre texte qui est analysé. C’est cette étape qui est importante
et qui permet à Google de connaitre l’univers sémantique de la page.

 


Cet indicateur devra être proche de 100%. Dans mon exemple, on voit que ma page n’est
pas encore au niveau. Il faut que je l’améliore à l’aide des suggestions de mots-clés que me
propose l’outil. A moi ensuite de les intégrer dans le texte de mon article.

 


– L’optimisation technique de la page
Notre page doit être bien structurée au niveau technique également. Google prend en
compte beaucoup de critères comme le temps de chargement de la page, la présence de
balises comme les balises Alt, H1, Title ….
Voici ci-dessous un résumé des éléments les plus importants à ne pas négliger pour votre
page.
Titre du document (balise title)
Le titre du document est la balise <title> en html d’une page. C’est le titre de la page qui est
visible sous les résultats de recherche Google. Cette balise est très importante et doit
contenir votre mot-clé afin d’avoir toutes les chances de ressortir lorsqu’un internaute tape ce mot dans le moteur de recherche.                                                                                                          
Adresse internet de l’article                                                                                                                    
Il est important également d’optimiser les mots composant l’adresse internet de la page. Par exemple, si votre page parle de se soigner grâce aux plantes naturelles, l’adresse de la page devrait être   https://mon-domaine.fr/se-soigner-grace-aux-plantes-naturelles    plutôt que  https://mon-domaine.fr/561  qui aura moins de sens pour Google.
Pour ceux qui utilisent le CMS WordPress, il faut aller régler le paramètre Permaliens à titre
de la publication (plutôt que numérique) dans le menu Réglage.
Balise H1, H2, H3….
Le texte des balises de titre étant généralement plus grand que le texte normal sur la page,
cela indique aux internautes qu’il est important et susceptible de les aider à interpréter le
type de contenu de la page.
Google et les autres moteurs de recherche utilisent ces balises pour se donner une idée de
la structure de votre page ainsi que de son contenu. Il est donc primordial d’être cohérent
dans l’usage de ces balises. Différentes tailles de titres permettent de hiérarchiser votre
contenu et facilitent la navigation dans un document. Il faut que le titre de la balise
corresponde à ce qui est décrit dans le paragraphe qui vient après celui-ci. Plus le nombre
est petit, plus le titre a de l’importance (exemple H1 est plus important que H2, H2 est plus
important que H3 et ainsi de suite…).
A noter que la balise H1 doit être unique dans la page. Les autres balises H2 à H6 peuvent
être présentes plusieurs fois. L’essentiel est de respecter l’ordre et la suite logique des
balises. On ne doit pas passer de la balise H2 à H4. On doit mettre une balise H3 avant H4.
Le respect de ces balises est très important pour le SEO.
Description de l’article (visible sous le titre de la page Google)
La balise Meta « description » d’une page fournit à Google et aux autres moteurs de recherche
un récapitulatif de la page. Le titre d’une page consiste en quelques mots ou une expression,
alors que la balise Meta « description » peut contenir une ou deux phrases, voire un court
paragraphe. À l’instar de la balise <title>, la balise Meta « description » est placée dans
l’élément <head> du document HTML.

 


Les balises Meta « description » sont importantes, car Google pourrait les utiliser comme des
extraits pour vos pages. Notez que j’utilise le conditionnel, car Google peut choisir d’utiliser
une section pertinente du texte visible de votre page si elle correspond à une requête de
l’internaute. L’ajout de balises Meta « description » à chacune de vos pages est une bonne
pratique dans le cas où Google ne trouverait pas une sélection de textes appropriés à utiliser
dans l’extrait.
Une balise Meta « description » différente pour chaque page aide les internautes et Google, en
particulier dans les recherches où les internautes peuvent afficher plusieurs pages sur votre
domaine (par exemple, les recherches utilisant l’opérateur site).
Si votre site comporte des milliers, voire des millions de pages, il semble impossible d’ajouter
manuellement des balises Meta « description ». Nous vous conseillons plutôt dans ce cas de
générer des balises Meta « description » automatiquement en fonction du contenu de chaque
page.
Balise alt des images
Fournissez un nom de fichier descriptif et une description de l’attribut « alt » pour les images.
L’attribut « alt » vous permet de spécifier un texte de remplacement pour l’image si elle ne peut
pas être affichée pour une raison quelconque.

 


Pourquoi utiliser cet attribut ? Si un internaute consulte votre site à l’aide de technologies
d’assistance comme un lecteur d’écran, le contenu de l’attribut « alt » lui donne des
informations sur l’image. En outre, si vous utilisez une image en tant que lien, le texte « alt » de
cette image sera traité de la même manière que le texte d’ancrage d’un lien textuel.
Cependant, nous vous déconseillons d’utiliser trop d’images en tant que liens dans la
navigation de votre site lorsque des liens textuels peuvent avoir la même utilité. Enfin,
l’optimisation des noms de fichiers d’images et du texte « alt » aide des projets de recherche
d’images, comme Google Recherche d’images, à mieux interpréter vos images.
Mise en gras des mots importants
La mise en forme d’un texte apporte une meilleure lisibilité à vos contenus et doit être
intégrée dans votre méthodologie de rédaction web. Ainsi, certains mots importants peuvent
être mis en gras pour mieux ressortir. Voyons dans la suite dans quelle mesure mettre un
mot-clé en gras contribue au référencement de ce mot-clé.                                                                                                                                 
Pourquoi doit-on mettre certains mots d’un texte en gras ?                                                                                                                                      
Les mots mis en gras dans une page servent à indiquer aux internautes les éléments
clés d’une page. Le gras (balise html <strong>) permet aux visiteurs de trouver tout de
suite l’information qu’ils recherchent.
Google reprend d’ailleurs cette logique dans les pages de résultats : les mots de la
requête tapés par l’internaute apparaissent en gras dans la liste des résultats : balise
title, url et méta description. D’où l’importance de placer son mot-clé stratégique dans
ces zones pour donner envie aux internautes de cliquer. 
Quels mots mettre en gras ?                                                                                                                                                             
Le mot-clé principal peut être mis en gras à hauteur d’une fois tous les 100 mots.
Certaines expressions connexes et synonymes peuvent aussi apparaître en gras si
elles ont une importance pour le sujet de la page. 
Conclusion                                                                                                                                                                  
Si vous suivez tous les conseils de cet article et appliquez la méthode avec rigueur, vous
verrez que vous aurez de plus en plus de visiteurs mais surtout ils seront plus ciblés, d’une
part, car ils trouveront dans votre article ce qu’ils ont recherché depuis le moteur de
recherche, et d’autre part, parce que l’article correspondra à une offre ou un service, le client
potentiel aura ainsi une offre sous les yeux. Reste à vous de le convertir en client à l’aide
d’une offre irrésistible.                                              
Si vous avez des questions au sujet du contenu de cet article, ou si vous souhaitez me
contacter pour que je vous aide avec votre site internet, n’hésitez pas à visiter mon site 

https://bos-informatique.fr/